Panier

  Voir mon panier

Compte

Générique Gauche

Taille de la vigne par une belle journée d'hiver à Fleurie

Générique Droite

Vignes de Juliénas sous la neige

Vendanges au domaine Delaporte à Sancerre (08/09/17)


 

Les premiers coups de sécateur ont été donnés le jeudi 07/09 cette année dans le Sancerrois. Un jour avant le ban officiel des vendanges. Seuls les domaines les plus qualitatifs dans leur viticulture et possédant des parcelles sur des secteurs précoces ont commencé si tôt (Vacheron, Mellot, Delaporte, Fouassier par exemple). Les autres attendront un peu, en particulier ceux qui vendangent à la machine car les grumes ne sont pas faciles à décrocher à ce stade.

 

Vendanges 080917 Saint Gemme

Parcelle de Silex majoritairement plantée en Sauvignon qui ouvre le bal des vendanges en 2017

 

J'ai fait un petit tour le vendredi 08/09 dans les Silex de Matthieu Delaporte qui a tenu à commencer à ramasser avant les pluies annoncées du week-end. Sur sa parcelle de Silex située à Saint-Gemme en Sancerrois, les sauvignons affichaient déjà entre 12°3 et 12°8 de potentiel alcoolique et n'avaient plus rien à gagner à attendre. Sans doute les rendements entamés par le gel d'Avril associés à un palissage assez haut ont accéléré la maturation sur ce secteur.

 

Grappes sauvignon bien dorées

Des raisins mûrs et parfaitement sains pour une cuvée 2017 sans doute aussi qualitative que 2016

 

Pour son 3ème millésime vendangé 100% manuellement, Matthieu Delaporte a mobilisé une équipe de 90 vendangeurs (majorité de bulgares et d'espagnols), 5 tracteurs avec des bennes de 4000 kgs, 1 tracteur effeuillant en amont pour faciliter le travail des coupeurs, et 4 pressoirs au cuvage. Avec cette organisation, il peut vendanger environ 3 ha par jour.

 

Vendanges manuelles

Gestes traditionnels des coupeurs et des porteurs

Le travail est rigoureux et parfaitement contrôlé par les employés du domaine et Matthieu qui est "à la baguette" ! Les bennes se remplissent et sont remplacées par des bennes vides sans aucune attente :

 

Remplissage benne

Le remplissage des bennes est rapide avec 90 vendangeurs

 

Tout va très vite donc, une grappe ne passe pas plus de 2 heures entre sa cueillette et son arrivée dans le pressoir, ce qui fait dire à Matthieu, répondant à mon questionnement, que le ramassage en cagettes ne se justifie pas dans ces conditions.

Visiblement les coupeurs sont des habitués, je note qu'il y a très peu de feuilles dans les seaux et les verjus sont soigneusement laissés sur les ceps. Tout ceci se retrouve dans la benne avec une qualité de vendanges exemplaire :

 

Belle qualité de vendange

Rien à trier au cuvage ou presque, à peine quelques feuilles

 

Après 25 minutes de trajet environ jusqu'à Chavignol, la benne arrive au cuvage et est déchargée dans un des 4 pressoirs ; Les raisins n'ont pas été écrasés dans la benne, on recueille à peine 2 litres de jus au fond de la benne.

 

Chargement du pressoir

Chargement du pressoir

 

Deux heures de presse plus tard, le moût est transféré dans des cuvées enterrées pour démarrer sa fermentation alcoolique (utilisation de levures neutres exogènes dans le cas du domaine).

Souhaitons que tout ce déroule aussi bien en vinification que pendant la vendange, et nous aurons une cuvée Silex 2017 au top niveau !